Réunion citoyenne « Solidaires au Japon » le 13 juin 2015

Solidaires au Japon 13 juin 2015 3

Samedi 13 juin 2015, les six membres de la liste «  Solidaires au Japon » ont organisé une réunion publique à Tokyo ouverte également à tous les Français du Japon grâce à une retransmission vidéo en direct d’1 h 30. Pour la présentation de son compte-rendu de mandat, Matthieu Séguéla, conseiller consulaire sortant, était accompagné de Janick Magne, Alexandre Joly, Anne Gonon, Florence Costa-Kageyama et François Roussel. Il a résumé en cinq points son action dans divers domaines :

– social (initiative du concept d’OLES au sein du conseil consulaire et collecte de fonds parlementaires, initiative de la création d’un groupe de travail sur l’emploi avec la Chambre de commerce)

– éducatif (soutien aux projets du Lycée français de Kyoto avec la sénatrice Claudine Lepage, interventions en commission des bourses scolaires, proposition de l’inscription de la devise républicaine au Lycée français de Tokyo)

– sécurité (participation à des actions menées par les îlotiers, propositions lors des deux conseils de sécurité dont un en qualité de vice-président par intérim)

– économique (participation aux 4e rencontres de la coopération franco-japonaise décentralisée à Takamatsu, proposition de la tenue d’un conseil consulaire consacré à la diplomatie économique)

– politique (permanences régulières, publication de trois lettres d’informations, bilan public du mandat, justification de l’utilisation des indemnités perçues, initiative d’une charte de déontologie pour les élus signée et appliquée à lui-même)

Enfin, Matthieu Séguéla a réalisé une autre des promesses de campagne en annonçant sa démission au 15 juin 2015 afin que Janick Magne, seconde de liste, devienne pour un an la nouvelle conseillère consulaire des Français du Japon .

Janick Magne a alors présenté les perspectives de son mandat :

–  poursuite des dossiers suivis et/ou initiés par Matthieu Séguéla dans le même esprit

– transparence et respect des citoyens (rédaction d’une charte de déontologie des conseillers, mise au point d’un règlement intérieur du Conseil consulaire pour favoriser l’échange, communication de bilans réguliers, partage d’informations, notamment par les Lettres du conseiller à intervalles réguliers)

– parité et droits des femmes, problème de la transcription des noms d’épouses

– rencontres ponctuelles avec nos compatriotes établis à Tokyo et hors de Tokyo avec des permanences annoncées à l’avance

– soutien au réseau associatif français, aide à l’obtention de locaux

– soutien appuyé aux familles d’enfants franco-japonais scolarisés dans le système japonais pour le maintien du lien avec la culture et la langue françaises

– soutien vigilant aux familles du Lycée français international de Tokyo et du Lycée français de Kyoto, suivi de l’évolution du Lycée de Kyoto, réflexion sur la création de bourses complémentaires

– travail sur le dossier emploi et diplomatie économique avec une aide à l’information de PME françaises désireuses de vendre au Japon, étude de cas

– développement de l’information sur les entreprises « vertes » et celles qui s’engagent pour une économie de la durabilité afin de favoriser des complémentarités entre le Japon et la France

–  contribution active à l’information sur la sécurité alimentaire et les risques

A l’issue d’une réunion civique et d’une émouvante cérémonie républicaine de « passation des pouvoirs », « Solidaires  au Japon » a encore fait la démonstration qu’elle était la liste de l’innovation, des propositions et des réalisations au service de tous les Français du Japon.

Le 15 juin, la démission de Matthieu Séguéla a été actée et Janick Magne a officiellement pris ses fonctions comme conseillère consulaire.

Publié dans Campagne
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :