Très beau succès de la réunion publique du 24 septembre 2015 avec Hélène Conway-Mouret, sénatrice, ancienne ministre déléguée des Français de l’étranger

Message de votre conseillère consulaire, Janick Magne
Près d’une centaine de participants s’étaient déplacés pour rencontrer la sénatrice Hélène Conway-Mouret à l’Atrium (ambassade de France) au cours d’une réunion publique à l’initiative des conseillers consulaires et co-organisée par les deux associations reconnues d’utilité publique : Français du Monde (représentée par son président François Roussel) et l’Union des Français de l’étranger (représentée par son 1er vice-président Frédéric Madelaine). Je rappelle que mon prédécesseur sur la liste Solidaires au Japon, Matthieu Séguéla, est à l’origine de la venue au Japon de Madame Conway-Mouret et le remercie pour cette initiative.

Lorsqu’elle était ministre déléguée des Français de l’étranger de 2012 à 2014, Hélène Conway-Mouret a porté la réforme de la représentation des Français de l’étranger. Si nous avons aujourd’hui 443 conseillers consulaires  (au lieu de 155 seulement avant la réforme, qui s’est faite, rappelons-le, à budget constant) – parmi lesquels 90 sont également délégués à l’Assemblée des Français de l’étranger – pour nous représenter, c’est à elle que nous le devons.

Forte de l’expérience acquise en 30 ans de vie à l’étranger et consciente des difficultés au retour en France de nombreux compatriotes, Hélène Conway-Mouret s’est attelée à un rapport comprenant 50 propositions pour faciliter  le retour des Français de l’étranger. Au cours de cette réunion publique, pendant 90 minutes, sans langue de bois et à l’écoute des préoccupations de chacun, notre sénatrice a dialogué avec les participants et répondu aux questions les plus variées en s’engageant à intervenir dans certains domaines complexes comme la fiscalité, les impôts sur le revenu ou l’accès à la sécurité sociale des plus jeunes. Elle a rappelé la chance que représentent pour notre pays ces Français qui rapportent d’un long séjour, voire d’une vie passés à l’étranger une expérience unique, des connaissances culturelles et linguistiques, un savoir-faire, des compétences variées dont l’importance est trop souvent sous-estimée. Pour 300 000 Français qui partent chaque année, 200 000 autres reviennent, et si l’aide à ceux qui partent pourrait être encore améliorée, presque tout reste à faire pour aider ceux qui rentrent. Beaucoup reste à faire également pour que cesse le mépris souvent affiché à l’égard des Français de l’étranger par ignorance et amalgame abusif.

Je m’engage, en ma qualité de conseillère consulaire issue de la liste Solidaires au Japon, à faire le lien entre mes compatriotes au Japon et notre sénatrice sur toutes les questions qui préoccupent notre communauté, dans quelque domaine que ce soit, et je suis certaine que Madame Conway-Mouret restera attentive à nos besoins et sera un porte-parole efficace auprès du Sénat, de nos députés, des différents ministères et de l’Etat français en général.

Crédit photo : Alain Wacziarg

Publié dans Campagne
Solidaires au Japon
Site du conseiller consulaire "Solidaires au Japon" Alexandre Joly et de son équipe.
Contact
%d blogueurs aiment cette page :