Législatives 2017 : abandon du vote électronique

Lundi 6 mars, lors de la première journée de la 26ème session de l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE), Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé des Français de l’Étranger, a annoncé la décision du gouvernement de ne plus proposer le vote électronique pour les élections législatives de juin 2017 aux électeurs inscrits à l’étranger.

Comme pour l’élection présidentielle, il ne sera donc pas possible de voter par Internet lors des élections législatives.

Le Ministère des Affaires Étrangères précise que «cette décision a été prise sur la base des recommandations des experts de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques et en tenant compte du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourrait affecter le déroulement du vote électronique. En raison de ce contexte, il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque de nature à compromettre le scrutin législatif pour les Français de l’étranger. »

Je ne peux naturellement que regretter cette décision que j’espère exceptionnelle, tant le vote par Internet s’avère le plus approprié et le plus égalitaire pour nos concitoyens qui vivent à l’étranger.

Le Secrétaire d’État a néanmoins annoncé des mesures compensatoires concernant le vote à l’urne, les procurations et le vote par correspondance.

J’ai contacté mardi notre consul à Tokyo pour connaître les modalités de ces mesures :

– Vote à l’urne : un bureau de vote supplémentaire sera ouvert à Tokyo, les portant à deux au lieu de un initialement.

– Vote par procuration : afin d’offrir la possibilité à nos concitoyens résidant loin des centres de vote de Kyoto et Tokyo d’établir des procurations, des tournées consulaires seront prochainement organisées. Le consulat de Tokyo communiquera sur les dates et lieus des tournées très prochainement.

– Vote par correspondance : la date limite de réception des demandes était initialement le1er mars, elle devrait être repoussée au 31 mars. Le conditionnel est d’usage car le décret n’est pas encore publié, ce qui signifie aussi que les services consulaires ne sont pas encore en mesure de répondre aux demandes. Là encore le consulat de Tokyo communiquera prochainement sur le sujet.

L’adresse de contact pour ces demandes sera : admin-francais.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

Publié dans Communiqués
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :