Débats franco-japonais sur la diversité

Dimanche 14 mai, se sont tenus à l’université Meiji deux débats franco-japonais sur la diversité organisés conjointement par l’Ambassade de France au Japon, l’Institut Français au Japon, l’université Meiji et avec le soutien de Français du Monde – ADFE Tokyo, intitulés :

« Le chemin vers le mariage pour tous »

« Quelle place pour les personnes transgenres dans la société ? »

Après une introduction du conseiller culturel de l’ambassade de France , M. Pierre COLLIOT, qui a rappelé l’action diplomatique de la France et de l’UE en faveur de l’abolition de la peine de mort et la promotion de l’égalité des droits pour les personnes LGBT, le président de l’Université Meiji, M. Keiichiro TSUCHIYA a, quant à lui, insisté sur sa volonté de donner à son université un rôle pilote dans la défense des droits humains et la promotion d’une société ouverte en faisant de Meiji une faculté « LGBT friendly ».

Lors des deux débats de nombreux panélistes, français comme japonais, sont intervenus tels Mme Caroline MECARY, avocate des causes LGBT qui a raconté son combat de 20 ans pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe en France. Ou encore le maire de Setagaya, M. Nobuto HOSAKA, qui a expliqué comment par des actions politiques il combattait les discriminations, citant notamment l’expérience en cours de recueil de témoignages sur le harcèlement et les discriminations ou les modifications des demandes d’informations privées pour accéder à un logement dans le parc immobilier de son arrondissement.

Publié dans Evénements
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :