CCPAS du 22 novembre 2017

Ce mercredi soir je participais à l’ambassade de France au Conseil Consulaire pour la Protection et l’Aide Sociale (C.C.P.A.S) présidé par l’ambassadeur, M. Laurent PIC. Participaient aussi l’équipe consulaire, des représentants des associations (AFFJ, AFJ, ACCFFT, FDM, OLES et l’UFE ), le Dr. Hiroshi YAMAKAWA, médecin-conseil auprès de l’ambassade ainsi donc que vos conseillers consulaires

Pour rappel, les C.C.P.A.S sont chargés de dispenser l’aide sociale aux Français qui résident à l’étranger, ou exceptionnellement de passage. Il existe 6 catégories d’aide qui sont naturellement conditionnées :

  •  L’allocation de solidarité (AS)  destinée aux personnes âgées. Elle s’inspire de l’ASPA proposée en France.
  • L’allocation « adulte handicapé » (AAH) attribuée aux infirmes qui présentent un taux d’incapacité supérieur à 80%

  • L’allocation « enfant handicapé » (AEH) attribuée aux personnes ou organismes en charge d’un mineur ayant un taux d’incapacité permanent d’au moins 50%

  • L’allocation à durée déterminée (ADD) attribuée à nos compatriotes résidant au Japon vise à les aider exceptionnellement en cas d’événements personnels dramatiques.

  • Les « secours mensuels spécifiques enfants » (SMSE) pour les enfants en détresse, dans le cadre d’un programme d’insertion sociale

  • Les aides ponctuelles enfin, attribuées exceptionnellement à des compatriotes résidant ou de passage. Sommes modestes pour dépanner quand aucune autre solution n’est envisageable. Le remboursement est généralement réclamé.

Pour une première demande d’aide il faut télécharger les formulaires depuis le site de l’ambassade ou les retirer auprès du bureau social de la section consulaire. Les dossiers devant être déposés durant la campagne annuelle qui a lieu au début de chaque automne.

Le consul a présenté un compte-rendu de l’activité du C.C.P.A.S en 2017 : 11 738,40€ ont ainsi été attribués en allocation permanente et 462,60€ en aides exceptionnelles.

Après avoir validé le taux de base servant au calcul des indemnités, le C.C.P.A.S a ensuite étudié les demandes pour 2018 : a ainsi été renouvelée hier une demande d’AAH, une autre demande d’AAH ayant été rejetée.

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site de la  Conseillère consulaire « Solidaires au Japon » Anne Gonon et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :