Conseil consulaire STAFE

Conseil consulaire STAFE

Le 28 juin, le conseil consulaire présidé par l’ambassadeur Monsieur Laurent Pic et composé des trois conseilleurs consulaires du Japon s’est réuni pour examiner la validité des dossiers de demande de subvention au titre du dispositif STAFE. Étaient également présents le consul de Tokyo monsieur Faiche et deux chargées des affaires sociales Mmes Ouapeu et Grau.
Pour mémoire, je rappelle que la réserve parlementaire ayant été supprimée, un nouveau dispositif appelé Soutien au Tissu Associatif des Français de l’Étranger (STAFE ) a été mis en place en mars de cette année et doté d’un budget de 2 millions d’euros afin d’encourager les associations françaises à l’étranger à soumettre des projets  » de nature caritative, culturelle, éducative ou socio-économique et/ou contribuant au rayonnement de la France « .
De 14 :30 à 16 heures ont été discutés les cinq projets soumis par des associations reconnues par les services consulaires, outre les associations de droit local. Trois projets ont été classés comme remplissant les conditions exigées par le système STAFE, les trois autres ayant malheureusement été rejetés car ne répondant pas aux objectifs définis.
L’examen des dossiers a fait réfléchir au sens à donner au dispositif : sans remettre en cause la légitimité de toutes les associations existantes, je pense que de telles subventions devraient être destinées essentiellement à soutenir des projets qui se proposent d’essayer d’apporter des solutions concrètes aux besoins nouveaux de la communauté française locale.

Le conseil consulaire a pour objectif d’émettre un avis sur les demandes de subventions, et le résultat transmis au ministère fera l’objet d’un examen pour décision finale.
Des retours d’expérience sont déjà connus. En effet, une enquête lancée par le sénateur Le Gleut a permis de cerner quelques-uns des problèmes que les conseillers consulaires ayant participé aux décisions ont soulevés : complexité du dossier à remplir, manque de temps et d’informations pour préparer les dossiers, handicap de la règle des 50% de financement du projet par l’association elle-même, etc.
Le consulat vient de mettre en ligne le procès-verbal du conseil consulaire, dans lequel l’ambassadeur propose d’organiser une réunion d’information afin de mieux faire comprendre les finalités du dispositif STAFE et d’encourager les associations à déposer des projets.
https://jp.ambafrance.org/Conseil-consulaire-du-28-juin-2018-STAFE

Après la réunion du conseil consulaire, une réunion Solidaires au Japon (photo) s’est tenue pour faire le point sur les diverses questions qui sont discutées actuellement : outre le dispositif STAFE, le projet de service national, le devenir de l’option internationale du baccalauréat en cas de réforme du bac, la situation du lycée Français International de Tokyo et celle de l’Institut français de Tokyo.

 

Publié dans Équipe, Communiqués, Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :