Peut-on communiquer son identifiant « My Number » à une banque française ? La réponse de l’Ambassade à notre question

doc333 - copie
Si vous possédez un compte bancaire en France, votre banque vous a peut-être demandé votre « My Number », à titre de « numéro d’identification fiscale » japonais. Plusieurs compatriotes nous ont contacté, mes prédécesseurs et moi-même, sur cette question, la communication du « My Number » à des tiers étant habituellement très encadrée (voire  fortement déconseillée) au Japon.

Le 18 décembre dernier j’ai écrit sur ce sujet à M. l’Ambassadeur afin de pouvoir compléter les réponses déjà obtenues par mes prédécesseurs Alexandre Joly et Anne Gonon. J’ai également suggéré que les informations utiles, qui intéressent beaucoup de nos concitoyens au Japon, soient publiées sur le site de l’Ambassade.

J’ai reçu aujourd’hui par lettre une réponse très détaillée de M. l’Ambassadeur, que je remercie ici très vivement, qui fait le point complet sur cette question et qui m’annonce la publication prochaine d’un article sur le site de l’Ambassade.

L’article est icihttps://jp.ambafrance.org/Identifiant-My-Number

En résumé : même si le « My Number » japonais est à utiliser avec encore plus de précautions que le numéro d’identifiant fiscal français car il est susceptible de donner accès à un bien plus grand nombre de données personnelles, les banques françaises (comme celles de tous les pays de l’OCDE) sont en droit de le réclamer, car elles peuvent y être contraintes par la règlementation.
Et en tout état de cause, elles sont tenues au strict secret professionnel et bancaire.

Accepter ou non de communiquer son « My Number » relève évidemment de votre libre choix, mais en cas de refus votre banque serait en droit de mettre fin au contrat qui la lie à vous.

Publié dans Informations d'intérêt général
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :