Conseil d’établissement du Lycée français de Kyoto (21 février 2019)

IMG-7470
Le jeudi 21 février 2019 de 17h30 à 19h30 j’ai participé au
conseil d’établissement du Lycée français international de Kyoto.

J’ai eu ensuite un entretien approfondi d’une heure avec le directeur de l’établissement, M. Resbeut, et le président de l’association gestionnaire, M. Prévost, que je remercie de leur disponibilité, afin de mieux connaître les caractéristiques du LFI Kyoto et ses besoins actuels.

C’était ma deuxième visite au Lycée français international de Kyoto, où j’avais accompagné en septembre 2017 la sénatrice Claudine Lepage pour une visite des nouveaux locaux peu avant leur inauguration officielle.

J’ai pu de nouveau mesurer la vitalité de ce jeune établissement (créé en 1997) en pleine croissance, qui accueille près de 150 élèves de la maternelle à la Terminale tout en continuant à se métamorphoser : ainsi à la rentrée 2019 les cours “directs” (assurés par des enseignants dans la classe) pourront sans doute être déployés jusqu’à la fin du collège (au lieu d’un simple tutorat basé sur les cours à distance du CNED). Le LFI Kyoto m’a paru animé d’une dynamique très positive, portée par une communauté éducative dont tous les membres (direction, personnels, usagers) coopèrent constructivement au même projet commun.

J’ai assuré la communauté éducative du LFI Kyoto de tout mon soutien et de ma disponibilité en cas de besoin.
J’ai notamment proposé mon aide pour contribuer à l’effort de
communication du LFI Kyoto, et je demanderai l’organisation d’une réunion préparatoire du conseil des bourses à Kyoto comme à Tokyo, pour garantir un budget suffisant.

____________

Plus de détails :

Le Lycée de Kyoto en quelques chiffres
Créé en 1997 sous le nom d’École française du Kansai, le LFI Kyoto est un établissement “conventionné” géré par une association de parents (APEK, association loi 1901). Il a aménagé en 2017 sur son site actuel où il accueille 149 élèves en 2018-2019 (effectifs en augmentation). 72 % de ses élèves sont binationaux franco-japonais, et 50 % de ses élèves sont boursiers. (par comparaison, le LFI Tokyo, créé en 1967, accueillait 1376 élèves à la rentrée 2018, dont 30 à 40% de binationaux franco-japonais, et 16% de bénéficiaires d’une bourse scolaire). En 2018, 9 élèves ont obtenu le bac (100% de réussite). Particularité : les épreuves se passant à Tokyo, un voyage de groupe des candidats (classes de 1e et Tle) est organisé chaque année au moment du bac. Les frais annuels de scolarité s’échelonnent entre 720 000 et 840 000 yens.

Effectifs et structure par classe
En 2018-2019 le LFI Kyoto accueille 149 élèves (97 en primaire, 52 en secondaire). En raison des faibles effectifs, toutes les classes sauf trois (GS, CP et 4e) sont de double niveau. Il y a 2 classes de maternelle (couvrant les 3 niveaux), 3 classes d’élémentaire (du CP au CM2) et 4 classes en secondaire (de la 6e à la Terminale).

Transformations en cours
La priorité du LFI Kyoto est le passage progressif à l’enseignement direct (au lieu d’un tutorat basé sur les cours à distance du CNED) pour l’ensemble des niveaux d’enseignement. L’enseignement direct est assuré actuellement jusqu’en 5e, et il y a bon espoir pour qu’il soit généralisé dès la rentrée prochaine jusqu’en 3e. L’enseignement direct et la fin des doubles niveaux en secondaire (création d’une classe par section) permettra l’homologation de tous les niveaux du secondaire par le ministère français de l’Éducation nationale (homologation actuellement acquise jusqu’en 6e). À moyen terme l’objectif est la création de sections internationales (japonais et anglais).

(Dès la rentrée 2020, l’objectif est déjà la mise en place de 3 parcours de langues : dominante japonais, dominante anglais, et parcours avec anglais et japonais à égalité)

Côté japonais, le LFI Kyoto n’est pas encore reconnu comme gakkô hôjin (établissement scolaire reconnu). Le statut visé pour le moment est celui de gaikokujin gakkô (“école internationale”), pour lequel les démarches sont en cours.

Efforts de communication
La réalisation des objectifs de transformation pédagogique est conditionnée à une poursuite de l’augmentation des effectifs, et c’est pourquoi une des autres priorités actuelles du LFI Kyoto est de développer sa communication pour faire mieux connaître son existence et ses qualités : locaux spacieux et adaptés, emplacement pratique (proximité de la gare centrale), qualité de l’enseignement (cours directs) etc.

Un environnement local favorable, quelques inquiétudes côté français   
Le LFI Kyoto doit beaucoup à l’aide de la municipalité de Kyoto : le déménagement de 2017 depuis le site historique (étroit et éloigné de la gare centrale) vers les locaux actuels (une ancienne école) a été proposé par la mairie de Kyoto, qui a financé la rénovation et les travaux de renforcement antisismique. En septembre 2020 le Lycée pourra même bénéficier de 5 salles supplémentaires en raison du départ de la crèche qui occupe actuellement une aile du bâtiment.

Côté français, si le LFI Kyoto sait pouvoir compter sur le soutien sans faille de l’Ambassade de France au Japon, l’établissement est touché comme tous les autres par la baisse du nombre de détachements d’enseignants depuis la France, par les remontées financières demandées par l’AEFE et, plus spécifiquement, par des incertitudes concernant les modalités d’application par le CNED de la réforme du bac (qui concernera la classe de 1e dès la rentrée 2019). Sur le long terme le LFI Kyoto doit compter sur la pérennité du système actuel des bourses, dont il est dépendant financièrement.

Principaux sujets à l’ordre du jour du CE du 21 février :
Prévisions des effectifs et de la structure pédagogique 2019/2020
Calendrier scolaire 2019/2020
Horaires du secondaire
Calendrier des examens
Sortie du cned et homologation du collège
Point sur les visites et les projets pédagogiques
Projet d’établissement
Stages et séminaires
Fête du lycée
Questions diverses

Pour tous les détails voir le compte-rendu provisoire du Conseil d’établissement du 21 février 2019 sur le site du LFI Kyoto : https://www.lfikyoto.org/wp-content/uploads/2019/03/1902-CR-provisoire-du-2e-CE.pdf

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :