Certificat de vie : un seul certificat par an à compter de novembre 2019

Une très bonne nouvelle pour celles et ceux qui perçoivent une retraite française :
à compter de novembre 2019 vous n’aurez à fournir qu’un seul certificat de vie par an pour l’ensemble de vos régimes de retraite.

Autre nouveauté, les justificatifs pourront être reçus et renvoyés par internetVous aurez désormais la possibilité de recevoir et de renvoyer vos documents via le service « Ma retraite à l’étranger ». Internet retraite - copie

Ce service en ligne est accessible sur Info-retraite.fr, en vous connectant à votre compte retraite ou sur L’Assurance retraite.frAgirc-arrco.fr ou Retraitesolidarite.caissedesdepots.fr, en vous connectant à votre espace personnel.
Vous pouvez créer votre compte, en quelques clics, sur l’un de ces sites.

(Rappel) Au Japon le « jûminhyô »(住民票) tient lieu de certificat de vie (voir notre article ici). Obtenu dans votre mairie de résidence, il doit être traduit en français par une agence de traduction agréée par l’Ambassade (liste ici)
Les tarifs de traduction varient selon les agences : cela vaut la peine de comparer.

Que faire en cas de difficulté ? Comme il s’agit d’une nouvelle procédure, il arrive encore parfois (rarement) que certaines caisses de retraite n’acceptent pas le jûminhyô. Si c’est le cas, il convient de contacter le Consulat à l’adresse suivante : infoconsul.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr, qui vous aidera à régler le problème (source : site du Consulat).

À défaut de transmission de l’attestation d’existence à la date fixée, le versement de la pension de retraite est suspendu au minimum un mois après cette date.

Plus de détails sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Publié dans Informations d'intérêt général
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact
%d blogueurs aiment cette page :