Conseil d’administration du Lycée Français International de Tokyo (26 mars 2019)

LogoLFITokyo

Mardi 26 mars j’ai participé comme Membre invité au Conseil d’administration (CA) de la Fondation “Lycée Français International de Tokyo”.

Des hausses en vue :

Lors de ce CA a notamment été décidée une augmentation des charges pesant sur les usagers du Lycée, notamment pour financer un futur projet d’extension immobilière rendue nécessaire par l’augmentation continue des effectifs. Je regrette que le Lycée soit amené à ce type de décision qui ne va pas dans le sens souhaitable d’une meilleure accessibilité financière.

La qualité du dialogue et la capacité d’écoute de l’administration, lors ce CA et des réunions préparatoires (Assemblée des Conseillers du 23 février, réunion pré-CA du 12 mars) ont cependant permis la prise en compte de certaines demandes et quelques réajustements positifs par rapport au projet initial.

Principales décisions du CA :

  • Augmentation des frais de scolarité de 1% à la rentrée 2019. Un point sera ensuite fait chaque année pour déterminer si de nouvelles augmentations sont nécessaires.
  • Augmentation de 150 000 yens des droits de première inscription (payables à l’inscription de chaque nouvel enfant), qui passent ainsi de 200 000 yens à 350 000 yens pour un enfant de nationalité française (+ 75% ! )
  • Instauration d’un tarif “entreprises” fixé à 150% du tarif ordinaire. Un premier bilan sera fait au CA d’octobre 2019 pour évaluer l’impact de cette mesure qui était une demande des parents d’élèves et que j’ai soutenue.
  • Création prochaine d’une commission immobilière incluant les membres du CA pour discuter des modalités de la future extension immobilière

Face à l’inquiétude que peut légitimement susciter cette hausse considérable des droits de première inscription, rappelons que les bourses scolaires s’appliquent aussi à ces frais. Ils ne seront donc pas supportés dans leur intégralité par les familles financièrement les moins favorisées (1 enfant français sur 5 est boursier au LFI Tokyo).

Cependant comme il n’est pas si rare de rencontrer des familles qui ignorent (ou n’ont pas connu à temps) l’existence des bourses scolaires, j’ai demandé et obtenu que l’existence des bourses scolaires soit mentionnée de façon très visible en tête du tableau des frais de scolarité sur le site du Lycée. Cette demande a été immédiatement suivie d’effets et j’en remercie vivement le Lycée : http://www.lfitokyo.org/images/2018-2019/Trimestre_2/Tarifs-LFITokyo-fr.pdf

Par précaution, j’ai écrit ensuite au Proviseur du Lycée pour demander que le paiement des droits de première inscription continue de ne pas être exigé des familles demandeuses de bourses avant que ne soit connu le résultat de leur demande. On ne peut en effet pas raisonnablement exiger comme condition préalable à l’inscription d’un enfant le versement d’une somme équivalente à un salaire moyen mensuel au Japon.

Mes autres interventions :

Activités périscolaires : j’ai demandé que soit étudiées en détail les conditions d’une meilleure application des quotités de bourses aux activités périscolaires (au lieu de la réduction uniforme de 34% actuelle pour les élèves boursiers). À l’époque où c’étaient les associations de parents qui géraient les activités périscolaires (c’est-à-dire jusqu’en 2010), ces activités étaient gratuites pour les familles boursières à 100%.

Suite à une remarque souvent entendue lors des réunions du “Grand débat national” au Japon, où de nombreux Français ont loué le caractère éminemment éducatif d’une telle habitude, j’ai suggéré qu’on étudie la possibilité d’expérimenter une participation des élèves au ménage de leurs salles de classes, comme c’est l’usage au Japon, ce qui allègerait d’autant le budget du Lycée et pourrait peut-être avoir aussi des effets positifs sur les frais de scolarité.

Enfin, j’ai soulevé la question des parents d’élèves professeurs d’université au Japon, dont le statut prévoit souvent un séjour de recherches périodique d’une année à l’étranger (tous les 7 ou 8 ans par exemple). Actuellement à leur retour il leur est demandé de payer de nouveau les droits de première inscription pour leurs enfants. J’ai demandé que soit étudiée la possibilité d’exempter d’un nouveau paiement des droits de première inscription les enfants absents un an ou moins du LFI Tokyo. La Direction m’a assuré que cette proposition serait « étudiée ».

Je reste à votre disposition pour toutes vos questions ou suggestions concernant le LFI Tokyo ou le LFI Kyoto. N’hésitez pas à me contacter.

CA mars 2019

Publié dans Vos conseillers en action

31 mars 2019 : date limite pour s’inscrire sur la liste électorale consulaire et voter au Japon pour les Européennes

Pour pouvoir participer à l’élection des représentants au Parlement européen organisée le 26 mai 2019, l’inscription sur la liste électorale consulaire est ouverte jusqu’au 31 mars 2019.

Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez encore le faire en ligne sur le site Service-public.fr jusqu’au 31 mars minuit, heure locale.

Vous pouvez aussi vous rendre pour cela au Consulat (à Tokyo uniquement) : vendredi 29 mars de 9h à 12h, et samedi 30 mars de 15h à 18h.
Adresse et plan d’accès du Consulat
Communiqué du Consulat sur l’inscription électorale

Comment vérifier ma situation actuelle ? Suis-je bien inscrit.e ? sur quelle liste électorale ?

Le plus simple est de consulter votre dossier en ligne sur le site service-public.fr. Explications ici : https://jp.ambafrance.org/Registre-des-Francais-de-l-etranger

Votre compte service-public.fr contient un relevé intégral de toutes vos informations d’inscription, imprimable, comportant notamment les données sur votre choix d’option électorale (vote en France ou sur place). Ce relevé intégral se trouve dans le porte document de votre espace personnel.
Comment y accéder ? Retrouvez toutes les explications utiles dans notre article du 10 janvier : https://solidairesaujapon.com/2019/01/10/ce-qui-change-au-1er-janvier-2019-en-matiere-dinscription-sur-les-listes-electorales/

Bon à savoir : cette année voit le retour, pour la France, à une circonscription électorale unique : les listes seront nationales. On choisira donc entre les mêmes listes, quelle que soit la liste électorale sur laquelle on est inscrit.
Retrouvez ici les réponses à toutes vos questions sur les élections européennes

Publié dans Informations d'intérêt général

La fondation « Lycée français international de Tokyo » a un nouveau président

Par décret du 25 février 2019 M. Olivier BROCHET est nommé directeur de l’AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger), devenant ainsi automatiquement président de la fondation qui gère le Lycée Français International de Tokyo.

Nous lui souhaitons la bienvenue dans ses nouvelles fonctions, qu’il pourrait inaugurer, concernant Tokyo, dès le 26 mars lors du prochain conseil d’administration de la fondation.

Agrégé d’histoire, ancien Consul général de France à Milan, M. BROCHET était précédemment directeur adjoint de la culture, de l’enseignement, de la recherche et du réseau au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000038169244

Publié dans Informations d'intérêt général

Tournées consulaires à Nagoya et à Sendai (avril 2019)

Le Consulat annonce deux nouvelles tournées consulaires, où vous pourrez effectuer sur rendez-vous vos démarches auprès d’agents consulaires sans avoir à vous déplacer jusqu’à Tokyo :

– à Sendai le 25 mars

– à Nagoya le 12 avril

Retrouvez tous les détails sur le site de l’Ambassade : https://jp.ambafrance.org/Tournees-consulaires-12465

Publié dans Informations d'intérêt général

Tournées consulaires à Kyoto et à Osaka en mars 2019

Le service consulaire de l’Ambassade de France annonce de nouvelles dates de tournées consulaires en mars 2019 pour vous permettre d’effectuer certaines démarches sans avoir besoin de vous rendre à Tokyo : demande de passeport et/ou de carte d’identité, certificats d’existence, légalisation de signature etc. Vous pourrez également établir une procuration pour l’élection européenne du 26 mai 2019.

A noter : il faut impérativement prendre rendez-vous au préalable.

Dates de passage des agents consulaires :

Kyoto :      mardi 19 mars 2019
Osaka :      mercredi 20 mars 2019

Des tournées sont également prévues au printemps à Naha, Nagoya et Sendai (dates encore non connues).
Pour tous les détails consulter le site du Consulat :

https://jp.ambafrance.org/Tournees-consulaires-12465?fbclid=IwAR3mN7hV9-mZMAyrT0qdlCbVcDLUcXS1kLkB6aX7nJ10-iH3DiTWb8yElHY

Publié dans Informations d'intérêt général

Conseil consulaire du 5 février 2019 : réponses reçues

ordredujour - copieLe Conseil consulaire annuel de bilan s’est tenu mardi 5 février 2019 de 14h30 à 16h45 à l’Ambassade de France, en présence de Laurent PIC, Ambassadeur de France, Marie-Hélène TEYLOUNI, Consule, Françoise OUAPEU, agent consulaire,
Evelyne INUZUKA, Thierry CONSIGNY et François ROUSSEL, conseillers consulaires élus.

Voir les réponses aux questions que j’avais posées :  Questions et Réponses – Conseil consulaire du 5 février 2019 (résumé personnel)

Publié dans Campagne

Conseil consulaire du 5 février 2019 : questions posées

Cocarde conseiller consulaire grande - copie
Le 5 février se déroulera le « Conseil consulaire de bilan » annuel, suivi d’un volet consacré à l’Emploi et à la Formation professionnelle. En vue de ce Conseil consulaire j’ai préparé et déposé les questions suivantes :

 

François ROUSSEL, conseiller consulaire

Questions pour le Conseil consulaire du 5 février 2019

Effectifs des services consulaires

1. En 2018 les Conseillers consulaires se sont unanimement opposés à la suppression de 2 postes d’agents consulaires. Compte tenu de la croissance continue de la population française au Japon, le rétablissement de ces postes s’impose. Est-il envisagé ?

Élections européennes

2. Comment s’organisera le bureau de vote de Kyoto, où le Consul Général est désormais seul fonctionnaire français en poste ?

3. Quelle est la date limite pour établir une procuration ?

Tournées consulaires

4.  Les tournées consulaires organisées de janvier à mai cette année seront pour un certain nombre de compatriotes la seule occasion de pouvoir établir une procuration pour participer aux élections européennes du 26 mai 2019. Peut-il être confirmé que les tournées actuellement programmées pour le « Printemps 2019 » (Fukuoka, Naha, Nagoya, Sendai) auront lieu à temps pour permettre l’établissement de procurations pour ce vote ?

5. Selon le site de l’Ambassade « Les villes de Sendai, Sapporo, Fukuoka et Naha ne seront[désormais]incluses qu’une fois par an dans le programme des tournées consulaires. » Ce rythme est insuffisant : le nombre de tournées annuelles dans ces villes doit être maintenu à 2.

6. Pourrait-on avoir communication d’un bilan des tournées consulaires des 2 ou 3 années précédentes : lieux, dates, nombre et nature des opérations effectuées (détaillées si possible par lieu). [le but est de mieux connaître le besoin existant]

Ces chiffres pourront utilement être mis en regard avec ceux des opérations effectuées sur place, pendant la même période, directement auprès des services consulaires à Tokyo et à Kyoto quand c’était le cas (par exemple le nombre de passeports délivrés à Kyoto la dernière année où c’était possible, soit de juin 2015 à mai 2016).

7. Pour adapter l’offre de tournées consulaires au plus près des besoins réels, un système de « tournées à la demande » est-il envisageable ? Une tournée serait programmée si N personnes d’une même région en font la demande. Un compteur visible sur le site de l’Ambassade informerait en temps réel du nombre de demandes en cours pour chaque lieu. Cela permettrait aussi, au cas par cas et en cas de besoin avéré, de programmer des tournées dans des régions ne bénéficiant pas des tournées consulaires habituelles.

8. Pour réduire au maximum l’obligation de se déplacer (pour les démarches nécessitant une double comparution comme l’établissement d’une carte nationale d’identité par exemple) la possibilité de délivrance par envoi postal ne pourrait-elle pas être étendue à d’autres documents que le passeport ?

Notariat consulaire

9. Pourrait-on avoir communication d’un bilan des 2 ou 3 années précédentes des opérations de notariat effectuées auprès des services consulaires français au Japon ? (nature et nombre annuel des différents actes effectués dans chaque Consulat)[le but est de mieux connaître le besoin existant]

10. Suite à la fin du service de notariat consulaire en décembre 2018, le site Internet de l’Ambassade donne désormais quelques indications complémentaires, qui restent cependant insuffisantes. Le site pourrait-il donner, démarche par démarche (en fonction de la liste des démarches effectivement accomplies au consulat jusqu’ici) et en langue française, la marche à suivre pour effectuer la même démarche (ou son équivalent) auprès des services notariaux japonais ?

État-Civil

11. Déclaration de naissance et choix des prénoms d’un enfant : la procédure actuelle donne en quelque sorte des droits différents aux parents selon que ceux-ci ont ou non la possibilité de se rendre à Tokyo dans les 30 jours suivant la naissance. Pour éviter cela n’est-il pas envisageable de dématérialiser cette démarche (ou d’étendre le délai jusqu’à la prochaine tournée consulaire à proximité) ?

(« Si les parents souhaitent donner des prénoms qui n’ont pas été déclarés à l’état civil japonais, ils devront impérativement choisir la première possibilité (déclaration de naissance devant l’officier d’état civil consulaire dans un délai de 30 jours). »)

12. Déclaration de naissance et choix du nom de famille du premier enfant sur l’état civil français : ce choix s’applique-t-il aussi aux familles résidant au Japon dont l’un des parents n’est pas la nationalité française ? (cette précision pourrait être sur le site)

13. Problème de la transcription du nom d’usage sur les documents officiels japonais.

Les documents officiels japonais reproduisent généralement à l’identique le nom complet tel qu’il apparaît sur le passeport, ce qui présente parfois des inconvénients (notamment pour les noms des femmes mariées). Pour y remédier en partie, la page « Faire une demande de passeport » du site de l’Ambassade ne pourrait-elle pas mentionner ce problème, indiquer en clair que la mention du nom d’usage sur le passeport n’est pas obligatoire, et comporter un renvoi vers la page « Nom d’usage » du site, qui donne des informations très utiles.

Certificats de vie pour le paiement des retraites

14. Où en est-on de la dématérialisation (possibilité d’établir le certificat à distance) et de l’unification (fin de la nécessité de présenter un certificat différent pour chaque organisme) annoncées du certificat de vie ? À quelle date ces mesures seront-elles effectives ?

 Journée Défense Citoyenneté, Service National Universel

15. Pourrait-on avoir un point sur ces deux sujets, concernant les Français résidant au Japon ?

 Impact des statistiques gouvernementales japonaises faussées

16. Un scandale secoue aujourd’hui le Japon après la révélation de l’inexactitude d’un certain nombre de statistiques publiées par le ministère du Travail japonais depuis plusieurs années. Certaines de ces statistiques entrent-elles en jeu dans l’élaboration des données utilisées par le CCPAS et par le conseil consulaire des bourses scolaires pour le calcul des aides sociales et des bourses scolaires ?

Enfants français privés d’accès à l’un de leurs parents suite à une séparation

17. Pourrait-on avoir un état des lieux de la situation et de son évolution, ainsi que des actions menées concernant la douloureuse question des enfants français n’ayant pas accès à l’un de leurs parents suite à une séparation ? (que ceux-ci relèvent du traité de La Haye en tant que victimes d’un enlèvement international, ou que la séparation ait eu lieu sur le territoire japonais). Qu’est-il fait par exemple pour sensibiliser les magistrats français sur la non-application de certaines décisions de justice française au Japon ?

 Point sécurité alimentaire / radioactivité[reprise de la question posée au comité de sécurité]: point de la situation et recommandations de l’Ambassade.

18. Pourrait-on avoir un bilan de la situation actuelle concernant la sécurité nucléaire mais aussi alimentaire au Japon ? (situation, précautions à prendre)

Établissements français et services à la communauté française

19. Mise à disposition de salles aux associations

Un bilan peut-il être fait des dispositions actuellement en vigueur à l’égard des associations ? (quelles conditions, à quelles associations, dans quels établissements ?)

La perspective devrait être de tendre à la gratuité, d’élargir à toutes les associations les conditions offertes à certaines, et (tout en tenant compte des contraintes locales) une application des mêmes principes dans tous les établissements du réseau culturel français, partout au Japon.

20. Traduction agréée et service aux Français

Plusieurs établissements du réseau culturel français (deux Alliances françaises, deux Instituts français) figurent dans la liste des sociétés de traduction agréées par l’Ambassade. Est-il envisageable qu’ils offrent un tarif préférentiel aux Français, notamment pour les traductions exigées par les services consulaires (parfois depuis peu) pour des démarches d’état-civil (certificat de capacité à mariage et transcription de mariage, retranscription de divorce…) ?

Francophonie, rayonnement culturel

21. Lors du bilan qui sera fait de l’activité du réseau culturel français au Japon, les aspects sociaux (négociations syndicales, procès en cours) pourront-ils être évoqués, ainsi qu’une présentation des travaux prévus dans l’antenne de Tokyo ?

22. Demande de réunion d’un Conseil d’influence culturelle

Au delà du réseau culturel français lié à l’action de l’Etat, existe un réseau culturel élargi fait des initiatives et de l’activité de nombreux compatriotes engagés dans la promotion de la langue et de la culture françaises au Japon. Un Conseil d’influence culturelle réuni autour du Conseil consulaire permettrait de faire un bilan annuel qui rendrait visible et aiderait tous les acteurs français de ce réseau de fait francophone et français

Meilleure visibilité et meilleure efficacité du Conseil consulaire

23. Les conseillers consulaires pourraient-ils être informés systématiquement en cas de venue de Ministres ou de Parlementaires français au Japon ?

24. Les Conseillers consulaires pourraient-ils être invités aux manifestations de l’Ambassade tournées vers certaines catégories de jeunes Français difficiles à connaître par ailleurs : JET, VIE-VIA, Visas Vacances-Travail (le cas échéant) ?

25. La page Conseils consulaires du site de l’Ambassade pourrait-elle inclure aussi les compte rendus des conseils consulaires tenus à Kyoto avant 2018 ? (qui sont sur le site du Consulat de Kyoto)

Emploi et formation professionnelle (questions supplémentaires)

26. Dans le volet du conseil consulaire du 5 février 2019 consacré spécifiquement à l’Emploi et à la Formation professionnelle, je demanderai la réunion d’un Conseil consulaire Emploi et Formation professionnelle, qui prendrait la forme d’un groupe de réflexion où seront invités les associations impliquées dans ces domaines, pour réfléchir ensemble à ce qui pourrait être fait pour répondre encore mieux aux besoins existants en matière d’aide et d’information sur l’Emploi et la Formation professionnelle pour les Françaises et les Français établis au Japon.

Dans la cadre de cette réflexion pour favoriser l’accès des Françaises et des Français du Japon à l’aide à l’information et en matière d’emploi et de formation, je présenterai d’ores et déjà quelques propositions, comme par exemple celle-ci :

27. Les candidats à certains diplômes universitaires français ont la possibilité de passer leurs examens dans les locaux d’établissements du réseau culturel français au Japon. Le tarif à payer pour ce service est malheureusement assez élevé. Je propose d’instaurer une tarification spécifique garantissant l’accessibilité de ce service aux Françaises et aux Français du Japon quelle que soit leur situation financière.

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact