Une première semaine de 2018 active

L’année 2018 a commencé par deux événements marquants.
Le 10 janvier, rencontre avec les représentants des nombreuses associations qui représentent activement la communauté française au Japon autour de la galette des Rois, fête joyeuse organisée  par l’Ambassade de France. Cela a permis de découvrir aussi, dans une ambiance conviviale, que la galette se décline en une grande variété de goûts et de présentations.
Le 12 janvier, déjeuner-discussion organisé à la résidence de l’ambassadeur à l’occasion d’une réunion à laquelle étaient conviés les consuls honoraires de France au Japon.

 

 

Publié dans Vos conseillers en action

Vœux 2018

Jpeg

Publié dans Communiqués

LFIT : suivi de l’homologation

Lundi 18 décembre j’ai participé avec les président et vice-président de l’association des parents d’élève à une rencontre avec une inspectrice d’Académie-inspectrice pédagogique régionale et une inspectrice de l’Éducation Nationale dans le cadre du suivi de l’homologation du Lycée Français International de Tokyo.

Ces inspections sont diligentées par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Lors de ces inspections, inaugurées l’an dernier et qui auront lieu tous les 5 ans, sont pris en compte des critères pédagogiques, de gouvernance, les relations internes et celles avec les parents, ainsi que la sécurité et bien évidemment la qualité de l’enseignement.

En 2016, l’an dernier, ont été audités les lycées de Chine continentale et de Singapour, cette année ce sont ceux de Tokyo et de Bangkok.

Ont été abordés les orientations post-bac et notamment les difficultés à passer du système français à celui japonais par manque de passerelles. De même que la valorisation du bilinguisme et notamment l’enseignement du japonais, pour des enfants de parents non japonophones.

Les parents ont souligné le bon niveau de relations qu’ils entretenaient avec la Direction de l’établissement quand j’ai salué les efforts de transparence avec notamment la mise en ligne des compte-rendus des conseils de l’établissement sur le site du LFIT.

Les parents d’élève ont néanmoins relevé que le principe d’une communication systématiquement trilingue pourrait encore être largement amélioré et généralisé.

J’ai ensuite exprimé la frustration que pouvaient ressentir les parents d’élève dans la gestion de l’établissement avec un faible poids décisionnel, largement en-deçà de leur poids financier et leur contribution au financement du LFIT. De même, j’ai regretté l’absence de droit de vote pour les conseillers consulaires lors des Conseils d’Administration ou Conseils d’Établissement.

J’ai enfin interrogé les inspectrices sur les moyens mis en place pour les enfants handicapés et la formation des enseignants.

S’il n’y a pas de personnel spécialisé dans le Lycée, les professeurs participent aux formations depuis 2013 et l’établissement applique les dispositions réglementaires. Le respect des normes japonaises en la matière obligeant de plus le LFIT à disposer d’aménagements qui ne répondent pas nécessairement à des besoins réels actuels (ascenseurs…).

Publié dans Vos conseillers en action

Conférence sur le modèle suédois

Mardi 12 décembre, l’association des Alumni SciencesPo au Japon et la Société des Études Japonaises de Tokyo (SEJT) organisaient une conférence intitulée :

« Égalité femmes-hommes, lutte contre les discriminations, transparence dans la vie politique, existe-t-il « un modèle suédois » qui pourrait inspirer la France et d’autres pays ? ».

Avec comme invité, M. Magnus Robach, Ambassadeur de Suède au Japon qui a dépeint les différences d’approche sur tous ces sujets entre la France et la Suède.

Il a notamment livré une très intéressante analyse historique et sociale de l’évolution de la notion d’état en Suède depuis un Moyen-Age sans féodalisme jusqu’à la naissance du modèle social-démocrate en passant par la Réforme luthérienne ou bien la première loi sur la liberté de la presse de 1766. Longue évolution de la relation entre le citoyen et l’état qui a abouti à ce qui fonde selon lui la Suède moderne : un « collectivisme par adhésion » et un « individualisme d’État ».

Publié dans Evénements

Arbre de Noël de l’AFJ

Comme chaque année l’association des Français et francophones du Japon, l’AFJ et les Scouts ont organisé samedi 2 décembre leur « Arbre de Noël ».

Notre ambassadeur accueillait cette année le Père Noël dans la Résidence de France où près de 150 enfants purent profiter de l’espace pour jouer, participer aux différents ateliers autour d’un goûter et se faire prendre en photo avec le Père Noël.

Merci et un grand bravo au président de l’association, M. Bernard SOUROQUE, et à tous les volontaires qui ont animé l’événement, à notre ambassadeur, M. Laurent PIC, et bien évidemment au Père Noël !

Publié dans Evénements

Rencontre entre l’ambassadeur de France et la communauté française du Kansaï

L’ambassadeur M. Laurent PIC a organisé une rencontre avec la communauté française du Japon de l’Ouest, ce lundi 27 novembre à l’Institut français d’Osaka. Une vingtaine de personnes étaient présentes dont notre représentante de Solidaires Au Japon dans le Kansaï, Anne GONON (en photo avec l’ambassadeur) qui succédera à Alexandre JOLY dans la fonction de conseiller consulaire le 1er janvier 2018.

Après avoir évoqué les enjeux de la présence française au Japon et le besoin de diversification vers un public jeune, monsieur PIC a souligné le rôle dynamique que joue la communauté française, mais aussi le vieillissement de cette communauté, phénomène qui soulève de nouvelles questions en matière de retraite notamment.

Il a ensuite abordé la modernisation des services consulaires, permettant désormais de faire des démarches en ligne, ainsi que l’instauration de tournées consulaires pour l’établissement des passeports par exemple.

Les deux lycées français, celui de Tokyo et de Kyoto ont été présentés.

Ensuite, à la demande de l’ambassadeur, chaque participant-e s’est présenté-e et à l’occasion des questions posées, l’ambassadeur a abordé d’autres points: la mention EP dans le nom des femmes françaises ayant épousé un homme japonais , la situation à Fukushima où il s’est rendu récemment, le cas des pères ne pouvant voir leur enfant en cas de séparation avec la mère, la double nationalité, l’utilisation du permis de conduire japonais en France, la sécurité – catastrophes naturelles et situation avec la Corée du nord et le rôle des conseillers consulaires.

D’autres questions ont été abordées dans une ambiance détendue autour du buffet qui a suivi l’exposé de l’ambassadeur.

Publié dans Communiqués

Table ronde de l’AFFJJ

Samedi 25 novembre, j’étais, avec mes collègues conseillers consulaires, invité par l’Association des Familles Franco-Japonaises au Japon (AFFJJ) à participer à la Table Ronde qu’elle organisait intitulée « Quel système choisir pour ses enfants ? Partageons nos expériences » et animée par ses Président, M. Christian RAPHALEN et Secrétaire, Mme Florence GAY.

Dans la première partie, Mmes Liliane LATTANZIO et Christine MEGURO ont présenté différentes facettes du système japonais (école publique, école alternative) quand M. François ROUSSEL et Mme Valérie MOSCHETTI ont respectivement parlé du système français représenté par le Lycée Français International de Tokyo, et américain avec l’American School in Japan.

En deuxième partie, le système public japonais a de nouveau été abordé dans une communication lue par Florence GAY, puis des points particuliers comme le passage d’un système à l’autre (Mmes Myriam DARTOIS-AKO et Sylvie BROSSEAU) ou l’enseignement à distance par le CNED comme proposé à l’école française de la Saint Maur International School (M. Gilles GAURY), ont été traités. Je concluais cette deuxième partie en présentant le système des bourses dispensée par l’AEFE.

Je félicite et remercie l’AFFJJ ainsi que tous les contributeurs pour la qualité des débats et la richesse des interventions qui ont passionné l’auditoire. L’association mettra en ligne un compte-rendu complet de la Table Ronde que je relaierai sur ce blog.

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site de la  Conseillère consulaire « Solidaires au Japon » Anne Gonon et de son équipe.

Contact