Permanences de votre conseillère consulaire Anne Gonon

unnamed (3)Au mois de février, j’effectuerai deux permanences dans le Japon de l’ouest.
Je serai heureuse de vous y accueillir pour discuter des questions qui vous préoccupent.
.

Hiroshima
Salon de thé la Poivrière
Le samedi 17 février, de 11:00 à 13:00
Adresse : 3-12-24 Funairiminami, Naka-ku, Hiroshima

Kyoto
Café de l’Institut français de Kyoto
Le samedi 24 février, de 15:00 à 17:00
Accès : cliquer ici

Si vous souhaitez évoquer des sujets particuliers, n’hésitez pas à me contacter à l’avance afin que nous puissions préparer des réponses précises.
Adresse : solidairesaujapon[arobase]gmail.com

Ces permanences sont naturellement gratuites.

Si vous ne pouvez vous déplacer à cette date, vous pouvez me contacter et je répondrai comme toujours aux questions que vous nous enverrez.

Au plaisir de vous rencontrer !

Publié dans Evénements, Vos conseillers en action

Réunion par Visio-conférence avec Madame Genetet

Jeudi 8 février, j’ai participé avec mes collègues conseillers consulaires de la 11ème circonscription à la Visio-conférence que Madame Anne Genetet, notre députée des Français hors de France a organisée. Y ont été abordés les thématiques entrant dans le cadre de la mission parlementaire que le Premier ministre Édouard Philippe lui a confiée : la fiscalité des Français de l’étranger, leur protection sociale, les simplifications administratives et la question du retour en France.

Notamment deux points ont été vivement discutés par les conseillers consulaires .

1. La réforme du système des conseillers consulaires.
2. La hausse des cotisations maladie pour les retraités non-résidents. Madame Genetet a manifesté son souci que cette hausse soit modulée en fonction des revenus pour les Français non-résidents. Voir sa page Facebook.

En ce qui concerne la mission confiée par le premier ministre, Mme Genetet a évoqué quelques-unes des difficultés à laquelle elle est confrontée, et principalement celle des chiffres. Elle va donc préparer un questionnaire qui sera diffusé auprès des conseillers consulaires afin de mieux connaître les diverses situations des Français de la circonscription. Elle souhaite couvrir une plus grande population que celle qui figure sur les listes électorales, peut-être en reprenant le registre des Français établis hors de France. Les modalités de diffusion de ce questionnaire restent à être définies.

Un compte rendu plus complet sera publié ultérieurement en complément de celui que notre députée mettra en ligne sur son blog.

Publié dans Communiqués, Vos conseillers en action

Lancement de la célébration des 160 ans d’amitié franco-japonaise.

L’année 2018 est l’année de célébration du 160ème anniversaire des relations d’amitié entre la France et le Japon.
Le 29 janvier, à l’occasion de sa visite officielle, M. Jean-Yves Le Drian a prononcé un discours retraçant l’histoire de ces relations où se sont toujours entremêlées culture, économie et politique. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a évoqué également l’organisation de manifestations culturelles qui se tiendront tant à Tokyo qu’à Paris dans le cadre de « Japonismes 2018 : les âmes en résonance ».

À l’invitation de M. Laurent Pic, ambassadeur de France, la communauté française était venue nombreuse, représentant à titres divers notre présence au Japon.
Ce fut également l’occasion pour la conseillère consulaire Mme Anne Gonon d’aborder avec le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères des questions concernant les Français du Japon, notamment ceux vivant loin de Tokyo.

Avec leur conseillère élue, les autres membres de l’équipe Solidaires au Japon (les anciens conseillers consulaires Matthieu Séguéla et Alexandre Joly et François Roussel qui exercera le mandat à la suite de Mme Gonon) ont également pu évoquer avec M. Jean-Yves Le Drian les sujets de l’éducation, de la vie associative ou de la représentation des Français à l’étranger.

Publié dans Evénements

Campagne des bourses scolaires 2018-2019

BoursesScolaires
La campagne de bourses pour l’année scolaire 2018-2019 vient de débuter pour les élèves des lycées français internationaux de Kyoto et de Tokyo.

​Cette première campagne des bourses ​pour 2018-2019 concerne toutes les familles dont les enfants seront scolarisés dans un de ces établissements au Japon à la rentrée de septembre 2018 : qu’il s’agisse de leur première scolarisation ou qu’ils soient déjà scolarisés. Dans certaines conditions, les bourses peuvent bénéficier aussi aux familles scolarisant ​intégralement ​leur enfant à distance dans le système français (CNED etc.)

Les bourses sont attribuées sous condition de ressource et en fonction de la situation du patrimoine des parents (plafond immobilier de 250.000 € ; plafond mobilier de 100.000 €).

Elles ne sont accordées qu’aux :
» enfants de nationalité française ;
» enfants inscrits au Registre mondial des français établis hors de France ;
» enfants résidant avec au moins l’un de leurs parents dans la circonscription où est situé l’établissement de scolarisation ;
» enfants ayant atteint au moins l’âge de 3 ans dans l’année civile de la rentrée scolaire.

Les dossiers sont à retirer soit dans le lycée d’inscription, soit aux consulats de Tokyo ou Kyoto. Ils ne peuvent en revanche être remis qu’aux seuls services consulaires.

Attention la date limite de dépôt diffère selon les consulats :
2 mars 2018 pour Kyoto,
9 mars 2018 pour Tokyo.
Les remises de dossier ne se font que sur rendez-vous.

Informations détaillées :

​Pour Kyoto :  https://kyoto.consulfrance.org/Demande-de-Bourses-Scolaires-pour-le-Lycee-Francais-de-Kyoto-campagne-2018-2019
Pour Tokyo :  https://jp.ambafrance.org/Campagne-des-bourses-scolaires-2018-2019

​Note importante dans le cas d’e​nfants qui ne sont pas encore scolarisés dans le système français :

Suite à des questions qui m’ont été posées j’attire votre attention sur le fait qu’il est tout à fait possible de déposer un dossier de bourse « pour voir », sans s’engager encore définitivement à scolariser son enfant dans l’établissement concerné.

Scolariser son enfant dans le système français est un engagement ​(entre autres) financier très lourd, pour de longues années. Il est normal qu’on ne s’y engage pas à l’aveuglette.

Dans le cas du Lycée français international de Tokyo, une « attestation de pré-inscription au LFIT » ​est exigée pour déposer le dossier de bourses. Sachez que cela n’implique pas forcément le paiement de frais non remboursables. Comme l’indique le site du Lycée à la rubrique pré-inscriptions, prenez ​impérativement contact avec la comptabilité pour prendre connaissance des modalités ​spécifiques de paiement de ces frais d’inscription​ pour les familles demandeuses de bourse.

 

Publié dans Campagne

Une première semaine de conseillère consulaire

L’année 2018 a commencé par deux événements marquants.

Le 10 janvier, rencontre avec les responsables des nombreuses associations qui représentent activement la communauté française au Japon autour de la galette des Rois, organisée  par l’Ambassade de France. Cela a permis de découvrir aussi, dans une ambiance conviviale, que la galette se décline en une grande variété de goûts et de présentations.

Le 12 janvier, déjeuner-discussion organisé à la résidence de l’ambassadeur en présence des consuls honoraires de France au Japon.

J’ai l’honneur d’assumer la fonction de conseillère consulaire pour l’année 2018, fonction dont nous avons pu percevoir l’importance croissante ces dernières années. Le sentiment de responsabilité et l’attention aux besoins de la communauté française au Japon sont les deux principes qui guideront mon engagement dans le travail mené au sein du conseil consulaire, en bonne entente avec les deux autres conseillers consulaires.

Pour toute question plus particulière, je suis également joignable à tout moment à l’adresse suivante:  solidairesaujapon@gmail.com

Anne Gonon

 

 

Publié dans Vos conseillers en action

Vœux 2018

Jpeg

Publié dans Communiqués

LFIT : suivi de l’homologation

Lundi 18 décembre j’ai participé avec les président et vice-président de l’association des parents d’élève à une rencontre avec une inspectrice d’Académie-inspectrice pédagogique régionale et une inspectrice de l’Éducation Nationale dans le cadre du suivi de l’homologation du Lycée Français International de Tokyo.

Ces inspections sont diligentées par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Lors de ces inspections, inaugurées l’an dernier et qui auront lieu tous les 5 ans, sont pris en compte des critères pédagogiques, de gouvernance, les relations internes et celles avec les parents, ainsi que la sécurité et bien évidemment la qualité de l’enseignement.

En 2016, l’an dernier, ont été audités les lycées de Chine continentale et de Singapour, cette année ce sont ceux de Tokyo et de Bangkok.

Ont été abordés les orientations post-bac et notamment les difficultés à passer du système français à celui japonais par manque de passerelles. De même que la valorisation du bilinguisme et notamment l’enseignement du japonais, pour des enfants de parents non japonophones.

Les parents ont souligné le bon niveau de relations qu’ils entretenaient avec la Direction de l’établissement quand j’ai salué les efforts de transparence avec notamment la mise en ligne des compte-rendus des conseils de l’établissement sur le site du LFIT.

Les parents d’élève ont néanmoins relevé que le principe d’une communication systématiquement trilingue pourrait encore être largement amélioré et généralisé.

J’ai ensuite exprimé la frustration que pouvaient ressentir les parents d’élève dans la gestion de l’établissement avec un faible poids décisionnel, largement en-deçà de leur poids financier et leur contribution au financement du LFIT. De même, j’ai regretté l’absence de droit de vote pour les conseillers consulaires lors des Conseils d’Administration ou Conseils d’Établissement.

J’ai enfin interrogé les inspectrices sur les moyens mis en place pour les enfants handicapés et la formation des enseignants.

S’il n’y a pas de personnel spécialisé dans le Lycée, les professeurs participent aux formations depuis 2013 et l’établissement applique les dispositions réglementaires. Le respect des normes japonaises en la matière obligeant de plus le LFIT à disposer d’aménagements qui ne répondent pas nécessairement à des besoins réels actuels (ascenseurs…).

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon

Site de la  Conseillère consulaire « Solidaires au Japon » Anne Gonon et de son équipe.

Contact