Permanences à Osaka et à Kyoto (14 novembre)

Dans le cadre de mes fonctions d’élu consulaire j’organise deux permanences le jeudi 14 novembre :

– Jeudi 14 novembre de 11h à 14h à OSAKA dans les locaux de l’Institut français (salle bleue)
– Jeudi 14 novembre entre 15h30 et 19h30 à KYOTO dans le quartier du Lycée français (adresse exacte communiquée au moment de la prise de rendez-vous)

Je serai heureux de vous accueillir individuellement, en principe sur rendez-vous, pour répondre à vos questions ou simplement échanger sur la situation des Français au Japon.

Pour prendre rendez-vous écrire à solidairesaujapon@gmail.com ou envoyer un message direct via Facebook. Nombre de places limitées, rendez-vous accordés dans l’ordre d’arrivée des demandes.

Si vous ne pouvez vous déplacer à cette date, vous pouvez me contacter et je répondrai comme toujours aux questions que vous nous enverrez.

Au plaisir de vous retrouver jeudi.

François Roussel

Publié dans Vos conseillers en action

Entretien avec le Consul général de Kyoto

IMG_2200

Mardi 5 novembre, à l’occasion de mon passage à Kyoto pour le conseil consulaire des bourses scolaires, j’ai rendu visite au Consul général de France, M. Jules Irrmann, entré en fonctions début septembre, et qui assure aussi les fonctions de Directeur délégué de l’Institut Français du Kansai (instituts de Kyoto et d’Osaka). 

Il s’agit du 3e séjour de M. Irrmann au Japon, où il a passé 10 des 20 dernières années et dont il parle la langue. Il a occupé notamment à l’Ambassade un poste de coopérant, un poste de conseiller économique adjoint, puis le poste de responsable du service de Presse de 2008 à 2012. 

Lors de notre entretien nous avons pu faire un tour d’horizon des préoccupations des Français du Japon – notamment du Japon de l’ouest – et évoquer les missions d’un « Consulat d’influence ».

Depuis la suppression en 2018 du dernier poste de fonctionnaire aux côtés du Consul et la quasi-disparition des fonctions consulaires au service des Français, le service consulaire de référence des Français du Japon de l’ouest est en effet celui de Tokyo. Un certain nombre de démarches peuvent cependant être effectuées en ligne ou lors des tournées consulaires.

Le Consulat de Kyoto a désormais pour mission principale de promouvoir les intérêts économiques et politiques de la France en développant les liens avec les institutions et les entreprises locales, que ce soit à travers des rencontres formelles ou en participant à des évènements économiques, associatifs, politiques ou culturels. C’est par exemple le Consul général qui, au nom de la France, remet au vainqueur du tournoi de sumo de Fukuoka en novembre la traditionnelle « Coupe de l’amitié franco-japonaise ».

Mais le Consul général insiste aussi sur la part de sa mission qui reste dévolue au service des Français, au titre notamment de l’assistance aux Français en difficulté. Le Consulat de Kyoto peut délivrer, en cas de nécessité, des passeports d’urgence et des laissez-passer. Si une personne française se trouvait en situation d’urgence dans la circonscription, le Consul général lui donnerait la priorité absolue « toutes affaires cessantes ». Dès son arrivée en poste le Consul général a d’ailleurs tenu à marquer son grand intérêt pour la vie communautaire française en participant activement à la rentrée du Lycée Français International de Kyoto.

Publié dans Campagne

Conseil consulaire des bourses de Tokyo

BoursesScolaires
Mercredi 6 novembre j’ai participé au Conseil consulaire des bourses de Tokyo, pour la 2e session 2019. 25 dossiers de demande ont été étudiés, contre 155 en première session en avril (141 dossiers recevables pour un budget total de 1, 417 millions d’euros). 

L’enveloppe budgétaire allouée par Paris pour cette session, 212 323 euros, était suffisante pour couvrir les besoins définis par les règles de calcul (communes aux conseils consulaires des bourses du monde entier).

Les résultats définitifs seront décidés par la Commission Nationale des Bourses à Paris les 11 et 12 décembre 2019. Les familles en seront ensuite très rapidement informées. 

La prochaine session des bourses (pour l’année scolaire 2020-2021) aura lieu entre janvier et mars 2020. 

Info +

  • En cas d’arrivée en cours d’année scolaire ou de dégradation soudaine importante de vos conditions financières, penser à contacter le Lycée ou le Consulat car il existe dans certains cas des possibilités d’aides exceptionnelles (« bourses hors commission »).
  • Au moment de remplir votre dossier de demande de bourse n’hésitez pas à cocher toutes les cases possibles de la demande de bourse : Frais de scolarité (case S), mais aussi frais de 1e inscription (S1) ou frais d’inscription annuelle (SA), frais de transports (T pour les bus scolaires, V pour les transports en commun), frais de demi-pension le cas échéant (D), manuels et fournitures scolaires (E), droits d’inscription aux examens le cas échéant (BC, EF, BA) et frais de transport aux examens (TB).
  • Rappel : il est possible de calculer soi-même approximativement sa quotité prévisible (théorique) de bourse
    Pour cela voir ici : https://jp.ambafrance.org/Le-systeme-des-bourses-scolaires
    Données complémentaires nécessaires à ce calcul :
    Plafond mobilier : 100 000 euros (12 836 970 yens)
    Plafond immobilier : 250 000 euros (32 092 426 yens)
    Les impôts locaux basés sur les revenus (jûminzei) sont considérés comme des impôts sur le revenu et comptés parmi les charges.
    L’indice de pouvoir d’achat est de 105 pour Kyoto et de 130 pour Tokyo en 2019. 
    Quota familial maximal : 23 000 euros (au delà, pas d’attribution de bourse possible). Quota familial minimum : 3 000 euros (en deçà, attribution automatique d’une quotité de bourse de 100%).

IMG_2223

Publié dans Vos conseillers en action

Conseil consulaire des bourses de Kyoto

BoursesScolaires
Mardi 5 novembre j’ai participé à Kyoto au
Conseil consulaire des bourses pour le Lycée Français International de Kyoto (2e session 2019). 7 dossiers de demande de bourse étaient présentés, contre 29 en 1e session en avril (concernant 41 enfants pour un budget total de 197 572 euros). L’enveloppe budgétaire allouée par l’AEFE (Paris) était suffisante pour couvrir les besoins définis par les règles de calcul (règles communes, rappelons-le, aux conseils consulaires des bourses dans le monde entier).

Un point de satisfaction pour les familles : au moment de la constitution des dossiers il a été possible à toutes celles qui le souhaitaient de prendre rendez-vous avec la personne en charge des bourses au service consulaire, présente pour cela à Kyoto pendant deux jours. Merci au service consulaire d’avoir écouté cette demande. La même souplesse a été annoncée pour 2020. 

Les résultats définitifs seront décidés par la Commission Nationale des Bourses à Paris les 11 et 12 décembre 2019. Les familles en seront ensuite très rapidement informées.

La prochaine session des bourses (pour l’année scolaire 2020-2021) aura lieu entre janvier et mars 2020. 

Info +

  • Au moment de remplir votre dossier de demande de bourse n’hésitez pas à cocher toutes les cases possibles de la demande de bourse : Frais de scolarité (case S), mais aussi frais de 1e inscription (S1) ou frais d’inscription annuelle (SA), frais de transports (T pour les bus scolaires, V pour les transports en commun), frais de demi-pension le cas échéant (D), manuels et fournitures scolaires (E), droits d’inscription aux examens le cas échéant (BC, EF, BA) et frais de transport aux examens (TB).
  • En cas d’arrivée en cours d’année scolaire ou de dégradation soudaine importante de vos conditions financières, penser à contacter le Lycée ou le Consulat car il existe dans certains cas des possibilités d’aides exceptionnelles (« bourses hors commission »).
  • Rappel : il est possible de calculer soi-même approximativement sa quotité prévisible (théorique) de bourse
    Pour cela voir ici : https://jp.ambafrance.org/Le-systeme-des-bourses-scolaires
    Données complémentaires nécessaires à ce calcul :
    Plafond mobilier : 100 000 euros (12 836 970 yens)
    Plafond immobilier : 250 000 euros (32 092 426 yens)
    Les impôts locaux basés sur les revenus (jûminzei) sont considérés comme des impôts sur le revenu et comptés parmi les charges.
    L’indice de pouvoir d’achat est de 105 pour Kyoto et de 130 pour Tokyo en 2019. 
    Quota familial maximal : 23 000 euros (au delà, pas d’attribution de bourse possible). Quota familial minimum : 3 000 euros (en deçà, attribution automatique d’une quotité de bourse de 100%).

IMG_2204

Publié dans Vos conseillers en action

Aides sociales consulaires : demandes possibles jusqu’au 5 novembre

AIDES SOCIALES - copie

Indépendamment de l’aide sociale japonaise (cf. ci-dessous), la France propose 4 types d’aides sociales à ses citoyens résidant à l’étranger :

Personnes âgées aux ressources faibles : Allocation de solidarité
Allocation adulte handicapé
Allocation enfant handicapé
Allocation à durée déterminée

Pour en bénéficier en 2020, votre demande doit être déposée avant le 6 novembre.
Vous trouverez
tous les détails sur la page du site du Consulat consacrée à ces aides.

Rappel : penser aussi à l’aide sociale japonaise
En règle générale  les résidents non-Japonais peuvent bénéficier du système japonais d’aides sociales. Vous pourrez vous renseigner sur vos droits auprès de la mairie de votre domicile. Quelques pistes sur l’aide sociale japonaise (site de l’OLES JAPON)

Publié dans Campagne

Certificat de vie : un seul certificat par an à compter de novembre 2019

Une très bonne nouvelle pour celles et ceux qui perçoivent une retraite française :
à compter de novembre 2019 vous n’aurez à fournir qu’un seul certificat de vie par an pour l’ensemble de vos régimes de retraite.

Autre nouveauté, les justificatifs pourront être reçus et renvoyés par internetVous aurez désormais la possibilité de recevoir et de renvoyer vos documents via le service « Ma retraite à l’étranger ». Internet retraite - copie

Ce service en ligne est accessible sur Info-retraite.fr, en vous connectant à votre compte retraite ou sur L’Assurance retraite.frAgirc-arrco.fr ou Retraitesolidarite.caissedesdepots.fr, en vous connectant à votre espace personnel.
Vous pouvez créer votre compte, en quelques clics, sur l’un de ces sites.

(Rappel) Au Japon le « jûminhyô »(住民票) tient lieu de certificat de vie (voir notre article ici). Obtenu dans votre mairie de résidence, il doit être traduit en français par une agence de traduction agréée par l’Ambassade (liste ici)
Les tarifs de traduction varient selon les agences : cela vaut la peine de comparer.

Que faire en cas de difficulté ? Comme il s’agit d’une nouvelle procédure, il arrive encore parfois (rarement) que certaines caisses de retraite n’acceptent pas le jûminhyô. Si c’est le cas, il convient de contacter le Consulat à l’adresse suivante : infoconsul.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr, qui vous aidera à régler le problème (source : site du Consulat).

À défaut de transmission de l’attestation d’existence à la date fixée, le versement de la pension de retraite est suspendu au minimum un mois après cette date.

Plus de détails sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Publié dans Informations d'intérêt général

Typhon : se protéger et alerter

typhon carte - copieLe typhon 19 qui poursuit sa trajectoire vers le NNE devrait toucher terre en début de soirée dans la région de Shizuoka ou de Tokyo. Son passage au-dessus de Tokyo est prévu vers 21 h.

Que faire en cas de problème ?
Pensez à contacter votre îlotier ou le Consulat de France :
→ Liste des îlotiers et de leurs coordonnées
→ Adresse d’urgence du Consulat : urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

À quoi s’attendre ce soir (samedi 12 octobre) ?

Le vent et la pluie, qui affectent déjà durement une grande partie du pays, sont annoncés comme exceptionnellement violents ce samedi soir et cette nuit sur les régions de Tôkai (Aichi, Mie, Shizuoka, Gifu) et du Kantô (Tokyo Ibaraki, Tochigi, Gunma, Saitama, Chiba, Tokyo, Kanagawa). 

Le vent pourra être d’une puissance susceptible de retourner les voitures, de faire tomber les poteaux électriques, les réverbères, ou même les murs en bloc de béton.

Il sera donc dangereux de sortir à l’extérieur pendant cette période.

Concernant les précipitations l’état d’alerte maximum (大雨特別警報) a d’ores et déjà été déclaré à 15h30 ce samedi 12 octobre pour les départements de Shizuoka, Kanagawa, Tokyo, Saitama, Gunma, Yamanashi et Nagano, où les précipitations exceptionnelles entraînent des risques d’éboulements de terrain et d’inondations.

Comment savoir si mon logement se trouve en zone inondable ?

Les municipalités publient en ligne des cartes de risques d’inondation (« hazard map ») avec une estimation du niveau d’eau maximum prévisible.
Consulter les cartes de risque d’inondation à Tokyo (par arrondissement) 
→ Consulter les cartes de risque d’inondation à Yokohama (par arrondissements)

Quelques recommandations :

– Être vigilant aux informations locales de son quartier. Obéir sans attendre aux ordres d’évacuation le cas échéant.
– Anticiper d’éventuelles coupures d’eau ou de courant (vérifier le chargement de son smartphone et de ses batteries de secours, remplir sa baignoire…)
– Se tenir au courant des dernières info météo. Eviter de se fier à des informations non actualisées.

Site d’information recommandé : site de  NHK en anglais
Applis recommandées :
– NHK Radio multilingue : NHK World Radio
– Japan Shelter Guide (lieux d’évacuation à proximité) : Apple / Android
– Cartes de risques d’inondation et de lieux de refuge en cas d’inondation :
Flood Shelter Checker in Kanto
Flood Shelter Checker in Kansai

Publié dans Campagne
Solidaires au Japon

Site du  Conseiller consulaire « Solidaires au Japon » François Roussel et de son équipe.

Contact