Valise Itinera : le poste de Tokyo enfin doté

Attendue depuis plusieurs mois, comme je vous l’expliquais dans ma dernière infolettre et dans plusieurs articles de notre blog l’an dernier, notamment le 19 septembre, depuis son annonce par courrier du directeur de la Direction des Français de l’Étranger , la dotation du poste consulaire de Tokyo d’une valise Itinera est enfin effective.

Ces valises, transportables, qui permettent l’enregistrement des données biométriques nécessaires à l’établissement des passeports, pourront être utilisées par les services consulaires lors de tournées consulaires dans les différentes villes du Japon (Japon de l’est comme de l’ouest) afin de recueillir les demandes de passeport.

La date exacte et les modalités précises de mise en service ainsi que le calendrier des premières tournées consulaires vous seront bientôt communiquées par les services consulaires.

Le couplage de la valise et de l’envoi par courrier sécurisé des passeports émis, récemment mis en place (voir article du 2 mai), devrait donc permettre à nos concitoyens qui vivent hors de Tokyo, s’ils s’y prennent suffisamment à l’avance, de pouvoir faire établir leur passeport sans avoir besoin de se rendre au consulat de France à Tokyo. Au lieu de deux fois précédemment. Ce qui représente un gain de temps et d’argent appréciable.

Je salue ces avancées pour un service public moderne qui faciliteront la vie de nos concitoyens au Japon. Et nous continuerons, au sein de l’équipe Solidaires Au Japon, à défendre toutes les initiatives qui concourent à rendre plus aisées les démarches administratives de nos concitoyens.

Publié dans Communiqués

Législatives 2017 : communiqué SAJ

L’équipe Solidaires Au Japon et son Conseiller consulaire, Alexandre Joly, saluent l’élection de Anne Genetet dans la 11ème circonscription des Français de l’Étranger, élue avec 71,72% des suffrages exprimés.

Nous ne doutons pas qu’Anne Genetet sera à l’écoute des conseillers consulaires Solidaires Au Japon et saura travailler avec les personnalités et élus de tous bords.

Nous l’encourageons à poursuivre dans le sens de la volonté qu’elle a affichée pendant sa campagne d’aller à la rencontre de nos concitoyens et de leurs représentants comme lors de sa tournée dans l’archipel, les 27 et 28 mai . Ce sera le gage d’un travail commun fructueux en faveur de la communauté française au Japon.

Concernant le scrutin, si le résultat n’est pas contestable, nous ne pouvons néanmoins que regretter la faible participation, dans notre circonscription comme dans toute la France, et surtout les problèmes rencontrés dans l’exercice du vote par correspondance par nombre de nos concitoyens qui ont reçu trop tard le matériel de vote, ou ne l’ont pas reçu du tout.

Ce dysfonctionnement, qui a suivi celui du premier tour sur les libellés des adresses, est inacceptable car a privé certains électeurs d’une possibilité de vote, qui du fait de l’éloignement des bureaux de vote, équivalait à les empêcher d’exercer leur droit.

Nous attendons donc du gouvernement qu’il identifie et résolve l’origine de ces problèmes avant les prochains scrutins en 2019 et qu’il mette en place parallèlement un processus de vote par Internet, le seul efficace pour les Français de l’Étranger.

Publié dans Communiqués

Institut Français de Tokyo : Communiqué SAJ

Solidaires Au Japon et son Conseiller consulaire, Alexandre Joly, renouvellent leur soutien aux personnels de l’Institut Français de Tokyo dans leurs efforts pour défendre leurs conditions de travail, et notamment le maintien des contrats en cours, afin d’ assurer une stabilité indispensable à leurs vies professionnelle et familiale.

Nous souhaitons que les négociations entre la Direction et le syndicat S.E.I soient porteuses de résultats positifs et apaisants dans l’intérêt de chacune des parties.

Publié dans Communiqués

CFE : lancement d’ une assurance pour les moins de 30 ans

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) vient de lancer une nouvelle assurance à destination des jeunes expatriés français « Jeunexpat Santé » à partir de 49 euros par mois.

Pour rappel, la CFE est la Caisses de Sécurité Sociale française destinée aux Français vivant hors de France.
Organisme privé chargé d’un service public elle est régie par le Code de la Sécurité sociale et placée sous tutelle de 2 ministères : le Ministère de l’emploi et de la solidarité et le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie.

La CFE assure aussi la continuité avec le système français de sécurité sociale au départ et au retour d’expatriation ainsi que la prise en charge des frais de santé pendant les séjours temporaires en France.

Pour pouvoir souscrire à « Jeunexpat Santé » il faut avoir moins de 30 ans, être sans charge de famille (pas d’ayant droit tels époux ou enfants), et opter pour le prélèvement automatique des cotisations ou le paiement par carte bancaire.

L’offre comprend la couverture des frais de santé (soins et hospitalisation) pour des maladies ou une maternité dans le monde entier, France comprise.

La prise en charge des soins se fait dès l’adhésion, sans délai de carence ni questionnaire médical.

Elle ne couvre cependant pas les indemnités journalières ou accident du travail, l’invalidité et n’est pas une cotisation retraite.

De même l’assurance rapatriement est optionnelle.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient venir travailler au Japon, il est important de rappeler que l’affiliation au système japonais est obligatoire pour toute personne restant plus de trois mois, exception faite de certains « détachés » en respect de la convention franco-japonaise.

De plus une assurance étrangère seule, inconnue des professionnels de santé japonais, peut être un frein pour obtenir une consultation ou un soin.

Publié dans Communiqués

Conseil d’établissement du LFI-Tokyo

Mardi 06 juin je participais au Conseil d’Établissement du Lycée Français International de Tokyo, tenu sous la direction du proviseur, M. Exelmans, et composé de représentants de l’administration, des parents d’élèves, des membres du personnel et des élèves.

Après l’adoption du procès verbal du précédent CE du 30 mars 2017, a été abordée la carte des emplois, puis ont été exposées des synthèses des Conseil d’administration, Conseil d’école, Conseil du Second Degré et Conseil de Vie Lycéenne.

La Rentrée 2017 a été ensuite traitée.

En maternelles il a été confirmé l’ouverture d’une classe multi-âge pour la rentrée prochaine qui sera composée, si les effectifs le permettent, de 8 enfants de Petite Section, 8 de Moyenne Section et 9 de Grande Section.

Concernant les effectifs en 1ère S, répondant à une question de parents d’élèves sur les rumeurs d’une classe à 38 et que je relayais conjointement avec les représentants des parents, le proviseur a rappelé que l’estimation actuelle du nombre d’élèves était de 30.

Pour les secondes, si la proposition d’expérimenter l’utilisation de Chrome Book individuels lors des cours abordée lors du précédent CE a été adoptée, celle-ci n’entrera en vigueur qu’à la rentrée 2018. J’ai sur le sujet exprimé des réserves quant à l’utilisation d’un tel matériel dont la charge (prés de 30.000 yens) revient aux parents. J’ai signalé que cela revenait dans les faits à une augmentation des frais de scolarité qui, de surcroît, n’entrait pas dans le périmètre des frais couverts par le système des bourses.

A enfin été adoptée la confirmation du calendrier pour l’année scolaire 2017/18, déjà voté lors du CE du mois de mars, qui verra la pré-rentrée se dérouler le 31 août 2017, la rentrée étant quant à elle le 04 septembre.

Lors de la série de questions, à la demande des parents d’élèves, le proviseur a rappelé les mesures prises par l’établissement pour les élèves en difficulté, notamment à travers un suivi personnalisé des élèves, des fiches de suivi individuels, le rôle des professeurs principaux, la mise en place de mesures particulières (Plan d’Accompagnement Personnalisé, Programme Personnalisé de Réussite Éducative…) ou l’intervention de personnels spécialisés (Auxiliaires de Vie Scolaire…).

Je vous communiquerai le lien vers le PV officiel de cette réunion dès publication par le lycée.

Publié dans Vos conseillers en action

Permanences du conseiller consulaire

Pour ma permanence du mois de juin, je me rendrai à Osaka. Je serai heureux de vous accueillir avec Anne Gonon, notre colistière SAJ qui me succédera à la fin de l’année, pour discuter des sujets qui vous préoccupent.

dimanche 11 juin

dans le quartier d’ Umeda, prés de la gare d’Osaka

de 16 heures 30 à 18 heures

Cette permanence est libre d’accès et naturellement gratuite.

Merci d’écrire à l’avance à l’adresse de l’équipe Solidaires au Japon (solidairesaujapon@gmail.com) afin de m’informer de votre venue afin que je vous indique le lieu exact du rendez-vous, que je puisse organiser l’ordre des entretiens et, si vous souhaitez venir traiter d’un sujet ou d’un problème particulier, préparer une réponse précise.

Si vous ne pouvez vous déplacer à cette date, vous pouvez toujours me contacter et je répondrai, ou un membre de notre équipe, aux questions que vous nous enverrez.

Au plaisir de vous rencontrer !

Publié dans Vos conseillers en action

Conseil d’administration du LFI-Tokyo

Ce vendredi 26 mai j’ai participé, comme membre invité, au Conseil d’administration du Lycée Français International de Tokyo sous la direction du Président de la fondation M. Christophe BOUCHARD.

Après l’adoption du compte-rendu (lien ici) du précédent conseil d’administration du 06 février 2017, les changements d’administrateurs et de conseillers ont été annoncés : notamment les départs de M. Rachid SALAMA, secrétaire général de la fondation et M. Jacques HOUDOIN, directeur du Primaire.

Ont été adoptés par le Conseil d’Administration l’appel d’offres informatique pour le renouvellement d’une partie du parc d’ordinateurs, mais aussi de projecteurs et autres matériels, la décision budgétaire modificative 1 et le compte financier de l’exercice 2016…

Au 31 mars 2017, se clôturait le 4éme exercice financier sur le site de Takinogawa.

Les recettes liées aux droits d’inscription ont augmenté de 15% et celles liées aux frais de scolarité sont en augmentation de 7,4%, notamment du fait d’ une augmentation du nombre d’élèves (1224 au 31 mars soit 66 de plus) supérieure à celle prévue dans le budget initial.

Au titre des dépenses de fonctionnement celles-ci ont augmenté de 6% du fait de l’augmentation des élèves.

Si l’Auditeur regrette une perte au change il salue la somme dégagée pour les investissements et la capacité d’autofinancement. Pour lui, les comptes ne posent « aucun problème », l’établissement ayant « bien exécuté les décisions du Conseil d’administration ».

Publié dans Vos conseillers en action
Solidaires au Japon
Site du conseiller consulaire "Solidaires au Japon" Alexandre Joly et de son équipe.
Contact